SAINT-GIRAUD de SALLES


Il est originaire du Périgord où il naquit vers 1055. Il fonda dans l’Ouest de la France tout un ensemble d’établissements érémitiques puis monastiques, au début du 12ème siècle. Disciple de Robert d’Abrissel, fondateur de Fontevrault, il décéda le 20 Avril 1120 à 2 kms des Châtelliers actuels en un hameau dit les “Vieux Châtelliers”, ou “Saint-Giraud”. En 1122 son corps fut solennellement transféré à l’abbatiale des Châtelliers, qui devint ainsi lieu de pèlerinage.
Né d’une famille noble, Giraud fut diacre et ermite. Il ne fut ni moine, ni prêtre, ni canonisé même s’il reste dans la tradition populaire ” Saint-Giraud”. Ses fondations furent affiliées à l’ordre cistercien après sa mort (Les Châtelliers et leur fille Boschaud du diocèse de Périgueux deviendront cisterciennes en 1163, dans la filiation de Clairvaux).

En Poitou il fonda Le Pin, l’Absie, Bonnevaux, les Châtelliers et les Alleuds. En Creuse ce furent Prébenoit, Bonlieu et le Palais-Notre-Dame. En Charente ce seront Fontdouce, Les Chalards, La Tenaille, Bournet, puis plus au sud Dalon et, en Dordogne Cadouin et Gondon. Granselve du diocèse de Périgueux, sera la fondation la plus méridionale. Aux Châtelliers l’abbé Thomas entre 1249 et 1277 pour honorer le corps du fondateur, fit agrandir le choeur de l’église et élever un tombeau de marbre. La tête de St-Giraud fut placée dans une belle chasse reliquaire en cuivre et argent dorés. Aucune trace de ce reliquaire n’existe postérieurement au 17ème siècle. Après l’incendie par les Huguenots en 1568, tous les vestiges du tombeau auraient disparu. De même le pèlerinage très actif au moyen âge cessera peu à peu. L’abbaye Notre-Dame des Châtelliers, fondée en 1119 par Giraud de Salles, fut jusqu’en 1790 l’une des six abbayes cisterciennes du Poitou.

Nous remercions Monsieur Philippe Michaud pour son site internet , et son étude sur l’Abbaye des Châteliers, dont sont extraits les éléments concernant la vie de St-Giraud de Salles.