SAINT-MELAR sa Légende


Mélar n’avait que 7 ans quand son oncle Rivod assassina son père Miliau. Rivod fit trancher à Mélar la main droite, et le pied gauche afin qu’il ne pût ni manier le glaive, ni monter à cheval. On lui fit une main d’argent et un pied d’airain. Miracle, le pied et la main se développèrent en même temps que l’enfant. L’évêque de Cornouaille le prit sous sa protection et l’envoya résider au château de Beuit, à Lanmeur. Mais il ne put empêcher le terrible oncle Rivod de la faire décapiter pendant son sommeil par des mercenaires à sa solde. Mélar est vénéré à Lanmeur, mais ses reliques dispersées ont étendu son culte particulièrement à Meilars (près de Pont de Croix), à Loc-Siun, Loc-Mélar-Plounéventer, Plouzélambre, St-Méloir-des-ondes et St-Méloir des Bois.