La Fontaine de Chavagnac
La Fontaine de Chavagnac
Photos prises en décembre 2015

 

 

La Fontaine de Chavagnac d’Aureil

 

La présence de mines d’or est connue à Aureil, en effet la commune tire son nom d’Aurum (or en latin) . Deux emplacements étaient déjà référencés, mais en 2013 un propriétaire a découvert sur ses terres, avec son ami compétent en archéologie, l’entrée de plusieurs galeries de mines, ainsi que les traces d’un ancien four, des outils et creusets, qui dateraient de la période gauloise. A l’époque, les Gaulois creusaient d’immenses galeries puis ils mettaient le feu et récoltaient l’or fondu, ils utilisaient également des fours destinés à récupérer le précieux métal. Une dizaine de hameaux constituent le territoire communal, Balan, Chavagnac, Chavaudou, Fonterne, Gagnadour……

A Chavagnac, les habitants ont décidé de réhabiliter leur fontaine. Il a fallu la dégager du carcan de lierre qui la masquait. Ensuite il a été nécessaire de fabriquer une nouvelle porte en ferronnerie et bois. Limoges métropole a apporté sa contribution à l’opération en procédant à la réfection des canalisations. Les services de l’Agglomération sont à l’origine de l’élaboration du pavage tant devant l’édicule de la source, qu’à l’avant de l’auge qui servait d’abreuvoir. La pierre servant à poser le seau a retrouvé sa place. Dans la continuité de la mise en valeur de leur petit patrimoine, les villageois ont également procédé à la remise en état de l’ancien four de la famille Chatard qui avait été abandonné il y a une soixantaine d’années.

A Nicole et Jean, nous devons la découverte de cette fontaine.

Revenir à la ville