La Fontaine du Château
La Fontaine du Château
Photos prises en septembre 2014

 

 

La Fontaine du Château de Fumel

Un premier château fut édifié à Fumel au XIIIème siècle, en ce point stratégique de la vallée du Lot. Remanié de 1424 à 1440, pendant la guerre de cent ans, il fut l’objet de convoitise entre les Français et les Anglais qui en prennent possession alternativement. En 1561 il est conquis par les protestants qui se sont emparés de la ville, ils massacrent François 1er de Fumel ancien ambassadeur d’Henri II, ce qui entraîne une répression sanglante de Blaise de Montluc. Les tours fortifiées du château primitif sont démolies le 17 Floréal de l’an II (1793), toutefois le Donjon est préservé avec son escalier monumental à rampe en fer forgé. Le château que l’on peut voir aujourd’hui et qui accueille la mairie, a été modifié au XVIIème siècle notamment le bâtiment sud et l’aile ouest. La terrasse repose sur des arcades et entoure les jardins. Au bord du toit une balustrade Louis XVI a été installée au XIXème siècle. Le bâtiment Sud, le donjon, l’aile Ouest, le parterre et les terrasses sont inscrits par arrêté du 16 février 1951 à l’inventaire des monuments historiques.

La famille des Fumel possède le château du 11e au 19e siècle où il passe, par mariage, à la famille des Langsdorff. En 1950 faute d’argent, cette famille le vend à la commune, celle-ci y installe la Mairie. Les jardins créés lors des modifications du XVIIIème ont été dans leur configuration actuelle réalisés en 1960. Ils se divisent en deux parties, une terrasse située à l’Est du château et qui surplombe le théâtre de la Nature, elle est ombragée de grands arbres d’espèces différentes. Sur l’autre terrasse le jardin “à la française”, il se compose de massifs ceinturés d’une bordure de buis, d’ifs taillés, de pelouses et planches fleuries, en son centre une pièce d’eau l’anime, elle est constituée d’un bassin de pierre et d’une vasque en bronze surmontée d’un jet d’eau, l’ensemble sert d’abreuvoir à de nombreux pigeons. De cette esplanade s’étend une magnifique vue sur le Lot, mais aussi sur la campagne, sur l’église et l’hôpital de Fumel.

Revenir à la ville