La Fontaine du Choriste
La Fontaine du Choriste
Photos prises en juin 2015

 

La Fontaine du Choriste Le Puy-en-Velay

 

La Place des Tables, début de la rue éponyme, marque le départ de l’ascension vers la cathédrale. Cette voie était empruntée dès le Moyen-Âge par les fidèles et les pèlerins souhaitant rejoindre le sanctuaire. Sur leur passage de nombreux marchands notamment des orfèvres avaient coutume d’y installer des tables pour vendre leur production et d’autres objets artisanaux. Au XIXème siècle, afin de dégager la façade de la cathédrale la voie a été élargie. Aujourd’hui elle accueille une foule importante lors des processions religieuses (Jubilé, fête Dieu…) ou lors de fêtes profanes.

L’histoire de la fontaine qui orne la place nous est délivrée par un panneau explicatif situé à proximité :
« D’après la légende, la fontaine du Choriste, commémore le meurtre d’un enfant de choeur de la cathédrale au début du 14è siècle. L’enfant serait apparu plusieurs mois après le crime, près de la fontaine qui occupait alors le bas de la rue des Farges. Les chanoines de la cathédrale font édifier au centre de cette fontaine un pilier gothique orné de niches, surmonté d’une croix et d’un vase. Sur l’une des faces du pilier, un enfant est représenté sous les traits d’un ange.
Après la Révolution, les habitants du quartier réclament le déplacement de la stèle, très dégradée, au centre de la Place des Tables pour créer une fontaine. Le Maire préfère une fontaine neuve, de forme pyramidale, correspondant au goût révolutionnaire. Ce n’est qu’en 1837, à la faveur d’un regain d’intérêt pour les ruines romanes et gothiques, qu’une partie de la fontaine du Choriste est déplacée à son emplacement actuel : seul le piédestal immergé, le socle et le pilier gothique sculpté de niches sont employés.

L’ange est refait par un sculpteur du Puy sur une couronne de feuillage qui entoure le pilier, la croix est remplacée par un pinacle de style gothique. Le bassin date de la fin du XIXème siècle. Au début des années 1960, la fontaine a subi des dégradations lors de la démolition d’immeubles voisins. Les quatre colonnettes d’angles ornées de crochets ainsi que le visage de l’ange ont été entièrement refaits. Malgré ces nombreuses vicissitudes, la fontaine du Choriste reste l’une des plus belles de la ville ».
Lors de notre visite, le matin du 7 juin 2015, la fontaine revêtait sont habit de fête, en effet la procession de la Fête Dieu se préparait. Le bassin de la fontaine était entouré de tissus blanc, à l’avant un reposoir en cour d’installation marquait l’une des stations du cortège avant l’ascension vers le sanctuaire. A proximité les fleurs attendaient de venir décorer cette halte.

 

Revenir à la ville