La Fontaine du Presbytère
La Fontaine du Presbytère
Photos prises en mai 2006

 

La Fontaine du Presbytère de Questembert

Le patronyme de Questembert aurait pour origine les mots bretons « Kesten » ou « Kisten » (châtaignes) et  « perz » ou « perh » (région). C’est à partir du VIème siècle et en continuant dans les siècles suivants, que les Bretons se sont graduellement établis dans ce pays.  Les Vickings normands sont arrêtés en 890 à Questembert (au lieu-dit Koët-Bihan ou Coëtbihan) par le roi Alain surnommé Le Grand. Il se raconte que, venus 15 000, ils seraient repartis au nombre de 400. Une stèle de granite de 5 m de hauteur a été érigée place Gombaud en 1907 par l’Union Régionaliste Bretonne à l’occasion du millénaire de la mort du roi Alain le Grand. Elle commémore la victoire du chef breton sur les Normands.

Le Presbytère fût construit à la fin du 15ème siècle c’est une construction typique des demeures campagnardes et aristocratiques de l’ancienne France. De nombreux recteurs s’y sont succédés jusqu’en 1793. Détruit par les Chouans, la Révolution en ayant fait une caserne. Mis aux enchères en 1977, il a été entièrement restauré.

La fontaine de forme originale est remarquable, elle est chapeautée par un empilement des pierres plates, soutenu par trois colonnes torses et coudées en granite, elle est de la même époque que le presbytère. L’oeuvre est d’un artiste inconnu. On retrouve un dôme similaire sur la fontaine de Dévotion de la commune de Sainte-Hélène. La source alimente également un lavoir, dont la forme rappelle en réduction les halles de la ville.

Revenir à la ville