La Fontaine du Village de La Borne
La Fontaine du Village de La Borne
Photos prises en mars 2011

 

 

La Fontaine du Village de La Borne d’Henrichemont

 

Des traces écrites attestent, dès le XVIème siècle, d’un artisanat particulier né de la terre et du feu : la poterie. Le village est situé à la limite orientale de la Principauté de Bois-Belle, l’historique de la fontaine de la Place Henri IV d’Henrichemont retrace l’origine de ladite Principauté. La production traditionnelle se compose de pièces utilitaires en grès. Vient s’y ajouter une création d’imagerie populaire très recherchée par les collectionneurs. Des noms devenus fameux illustrent des familles (voire des dynasties) de potiers de La Borne : Talbot, Bedu, Bernon, Foucher. sans oublier Marie Talbot pour sa production imagière. Dans la première moitié du vingtième siècle l’usage du grès, lourd et parfois fragile, sera remplacé par celui du zinc et de matériaux plus légers et plus durables.

Au cours des années soixante, des élèves de l’atelier de céramique de l’école des Beaux-Arts de Bourges s’installent à La Borne et dans les alentours. De nos jours, La Borne est un haut lieu de la poterie comptant près de 80 potiers et céramistes qui renouvellent sans cesse leur création et attirent des artistes venant de l’étranger. Quatre fours à bois traditionnels ainsi que l’atelier-four de Vassil Ivanoff sont inscrits à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques dans un but de protection architecturale et patrimoniale de ce village original.

Le village de La Borne ne peut se visiter sans venir admirer la fontaine monumentale installée sur la place. Elle a été réalisée lors du symposium international de sculpture de La Borne en 1979. Ce sont les tailleurs de pierre, Compagnons du Tour de France qui pour le plaisir ont créé cette oeuvre, sous la houlette de M. Chevenement. Le matériau utilisé est la pierre de Bourgogne et chacun des sculpteurs y a gravée un symbole le personnalisant, d’où le nombre important de tableaux représentés tant sur le bassin que sur le fronton. Le mur contre lequel est accolé cet édifice quant à lui est en grès et ce sont les enfants d’une école qui ont participé à sa fabrication.

Nous remercions Monsieur Claude Gaget potier à La Borne pour les précisions qu’il nous a aimablement fournies concernant la fontaine de son village.

Revenir à la ville