La Fontaine Place de la Libération
La Fontaine Place de la Libération
Photos prises en septembre 2018

 

La Fontaine Place de la Libération de Dourgne

 

Il existait à Dourgne un château qui fut légué par l’évêque de Toulouse au vicomte d’Albi, lequel y installa deux seigneurs. En 1040, cette seigneurie dépend de la vicomté des Trencavel. Entre 1178 et 1229, lors de la croisade contre les albigeois, la seigneurie de Dourgne se trouve au coeur des conflits. Après la signature du Traité de Paris en 1229 qui met fin au conflit albigeois opposant la France au comté de Toulouse, Raymond VII comte de Toulouse rachète un certain nombre de seigneuries dont celle de Dourgne. L’église Saint-Pierre date de la fin du XVème début du XVIème siècle, les voûtes de celle-ci seront incendiées par les protestants en 1572, les réparations interviendrons dans les premières années du XVIIème siècle. Cet édifice religieux subit de nombreuses modifications et réparations au cours des XVIIIème et XIXème siècle.

Sur la place de la Libération, donnant accès à l’église, se dresse le Monument aux Morts, à l’avant de celui-ci, au bord de la place coule une fontaine. Un bassin rond en pierre épouse la dénivellation du terrain, en son centre un muret en parpaings à trois faces incurvées sert de piédestal à une sculpture en bronze formant trois pieds de support à une colonne sommée d’une vasque en pierre à godrons. Trois griffons à tête de lion sont disposés aux angles supérieurs de la structure maçonnée.

Revenir à la ville