La Fontaine Place de la République
La Fontaine Place de la République
Photos prises en juin 2012

 

La Fontaine Place de la République de Châlons-en-Champagne

 

La ville de Châlons devint préfecture du département de la Marne car les Révolutionnaires souhaitaient effacer l’importance de Reims ville des sacres des rois de France. Le nom de Châlons aurait pour origine le peuple gaulois des Catalaunes. Châlons-en-Champagne de la fin du XVIIIème jusqu’à fin 1997, s’appelait “Châlons-sur-Marne”, elle reprend son patronyme médiéval le 29 décembre 1997. Ce sont les romains qui plantent les premiers ceps de vigne en Champagne. Par la suite, le vignoble est conservé grâce à l’intérêt que lui porte le clergé, en particulier ceux de Reims et de Châlons-en-Champagne. L’abbaye de Saint-Pierre-au-Mont planta en ce site de nombreuses vignes dans les domaines qu’elle détenait. Aujourd’hui, la commune ne possède plus de vignes de champagne, mais des maisons réputées comme celle de Joseph Perrier et ses caves y sont toujours installées.

Plusieurs fontaines se sont relayées sur cette Place de la République. Au temps des puits, deux d’entre eux se situaient sur la Place du Marché au Blé (actuelle Place de la République). A la fin du XIX ème siècle, Châlons se penche sur le projet d’aménagement de fontaines. Dès que la distribution d’eau fut réalisée il a été question d’installer une fontaine monumentale dont une partie de la dépense était prise en charge par la Compagnie des Eaux en vertu de l’article 10 liant la ville à l’entreprise Gravet. Il fut décidé après délibération de l’implanter sur la Place du Marché au Blé, l’édifice devait avoir 15 mètres de haut, c’est la société de M.Durenne maître de forges qui la réalisera. Édifiée en 1881, cette fontaine avait fière allure, malheureusement malgré un entretien régulier elle se dégradait, en 1891, dix ans après son installation il fallu faire une remise en état, à nouveau détériorée en 1911, elle ne donnait plus satisfaction et l’on parla de sa démolition.

Nous remercions Madame Watier responsable des archives municipales de la ville de Châlons, pour ses recherches et les informations transmises sur l’historique des fontaines de la Place de la République qu’elle nous a aimablement adressé et dont sont tirés les éléments ci-dessus.

En 1918 compte tenu du coût exorbitant des réparations à entreprendre, on décida de sa destruction, mais cette opération ne fut réalisée qu’en 1938. L’ouvrage que l’on peut admirer aujourd’hui date de 1995, il présente une pile en pierre imposante, reposant dans un bassin rectangulaire. Quatre dégorgeoirs en bronze distribuent leur eau dans quatre vasques accolées à ladite pile. A son sommet une sphère en granit rose repose sur un support de feuilles en bronze. Souhaitons longue vie à cette imposante fontaine.

Nous remercions Madame Watier responsable des archives municipales de la ville de Châlons, pour ses recherches et les informations relatives à l’historique des fontaines de la Place de la République qu’elle nous a aimablement adressées et dont sont tirés les éléments ci-dessus.

 

Revenir à la ville