La Fontaine Place de l’Eglise
La Fontaine Place de l’Eglise
Photos prises en mai 2008

 

La Fontaine Place de l’Eglise de Fontaine-de-Vaucluse

 

A l’époque médiévale, la commune s’appelait Vallis-Clausa (vallée close en latin), en raison de sa situation dans un cul-de-sac aux pieds des monts du Vaucluse. Puis le village fut baptisé Vaucluse, et donna son nom au département. Cette homonymie engendra un certain nombre de problèmes. La cité devint alors Vaucluse-la-Fontaine jusqu’en 1946 ou elle prit son nom actuel de Fontaine-de-Vaucluse.

La Sorgue prend sa source en ce lieu en sortant de la Fontaine de Vaucluse, qui est la plus grosse résurgence de France et la cinquième plus grosse du monde, au pied d’une falaise abrupte de 230 mètres de haut.

L’Eglise Sainte-Marie, Saint-Véran du 11ème siècle est de style roman provençal et l’une des plus anciennes du diocèse de Cavaillon. Dans une petite chapelle, se trouve le tombeau de Saint-Véran, né en Vaucluse en 513, nommé évêque de Cavaillon en 568 et décédé en 590 pendant le concile d’Arles.

La sculpture de la fontaine symbolise Saint-Véran terrassant le “Coulobo” dont il débarrassa la contrée. Le “Coulobo”, une bête effrayante, d’une taille prodigieuse, couverte d’écailles elle vomissait des flammes, égorgeait le bétail et les hommes, dévorait tout ce qu’elle rencontrait. La population suppliât Saint-Véran afin qu’il intervienne. Muni d’une croix, il s’approcha de la grotte, sur le chemin de la Fontaine, où le monstre avait élu domicile, le dompta, l’enchaîna et le traîna jusqu’au pied du Lubéron, permettant ainsi aux habitants de retrouver la sérénité. Ce Saint, Patron des bergers était aussi invoqué contre la peste.

 

 

 

Revenir à la ville