La Fontaine Square Jules Bocquet
La Fontaine Square Jules Bocquet
Photos prises en mai 2011

 

 

La Fontaine Square Jules Bocquet d’Amiens

 

Le Square Jules Bocquet (peintre né à Amiens en 1840 et décédé à Ferrières en 1931) est situé en plein cour du centre ville d’Amiens. Dans ce jardin apaisant, on peut découvrir une fontaine de forme octogonale, bâtie dans une roche claire et d’architecture plutôt sobre, elle est un élément essentiel à ce parc situé juste à côté du Palais de Justice . Bâtiment construit à l’emplacement de l’ancien couvent des Célestins par les architectes du département Jean Herbault et Natalis Daullé entre 1865 et 1880, dans le style néo-classique.

Le square a été réalisé non loin de la très célèbre Cathédrale Notre-Dame, bâtie à partir de 1220 et achevée en 1288. Pour la découvrir à gauche de la fontaine, empruntons la rue Robert-de-Luzarches face au portail sud du transept : porte Saint-Honoré dit “de la Vierge dorée”, son architecture le rattache à la construction primitive des portails de la façade. Un imposant statuaire orne les trois portes de ladite façade, l’ensemble était à l’origine entièrement peint et doré. Les sculptures sont taillées à même la pierre de construction et règlent leurs dimensions sur la hauteur des assises. Il s’agit là de l’un des plus beaux ensembles de l’époque gothique.

 

Le tympan du porche central évoque le jugement dernier . La galerie des Rois, ils sont au nombre de 22, a été restaurée .

A droite de la fontaine se dresse une construction en brique et pierre : “Le Logis du Roi”. Cet ancien hôtel dit des Trois-Cailloux, possède une tour polygonale hors œuvre abritant un escalier en colimaçon du début du 16e siècle. Il tient son nom d’un séjour qu’y auraient fait Louis XIII et Richelieu, en guerre contre les Espagnols (siège d’Arras, 1636). L’origine de cet hôtel est assez obscure, rebâti dans le style gothique flamboyant vers 1520, délaissé au 18e siècle, il est totalement restauré au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Ue autre construction attire le regard ” La Maison dite du Sagitaire”. Ancienne maison de commerce autrefois située rue des Vergeaux, à 500 mètres de son emplacement actuel, dont la façade, démontée pierre par pierre après la Seconde Guerre mondiale, a été reconstruite à l’identique, place d’Aguesseau, contre le Logis du Roi. Cette superbe façade Renaissance (16e siècle) est attribuée à Charles Bullant, neveu de Jean Bullant qui signa la réalisation du château d’Ecouen. Cette maison doit son nom aux deux petits sagittaires situés au-dessus des deux baies du magasin.

A proximité de la Maison du Sagitaire s’élève la statue de “La Danseuse” œuvre du sculpteur allemand : Bernard Hoetger (1874-1949). La plaque accolée sur le socle indique : En expression du succès du jumelage empreint de cette ferme volonté de réaliser quelque chose en commun et en symbole d’une continuation et d’un développement de ces relations les citoyens de la ville de Dortmund font présent de cette statue à la population de la ville d’Amiens. Remis en Juillet 1980, dans la vingtième année du jumelage.

 

Revenir à la ville