Les Miroirs
Les Miroirs
Photos prises en mai 2012

 

Les Miroirs d’Euville

 

La cité d’Euville située dans la vallée de la Meuse est célèbre pour la qualité de sa pierre renommée dans le monde entier. Celle-ci est exploitée au moins depuis le 16ème siècle, Un document de 1574 fait déjà mention de l’existence des carrières. Dabord local, l’emploi de la “Pierre d’Euville” s’est répandu vers 1840, suite au développement des voies de communication d’une part et d’autre part aux besoins importants de la ville de Paris pour ses grands chantiers de construction et de rénovation (Opéra, Palais de l’Elysée..). Sa renommée est devenue internationale (Théatre de Francfort, Université de Gand, Cathédrales à New-York et Baltimore, le socle de la Statue de la Liberté à New-York….). Cette pierre, une belle entroquite, dure, résistante au gel, était également utilisée pour la création de statues. La commune d’Euville, connaît une prospérité remarquable à la fin du XIXe siècle. Après la construction de l’église en 1890, la municipalité décide l’édification d’une mairie-école. Elle sollicite l’architecte Henri Gutton qui en 1900 va élaborer le projet. En 1904, c’est Eugène Vallin qui remodèle la façade.

 

 Le bâtiment est terminé en 1906 et ce sont les maîtres de l’art nouveau de Nancy qui l’aménage, en particulier Emmanuel Champigneulles et Jacques Gruber pour les vitraux. La mairie d’Euville devient ainsi le seul édifice public de ce style “Art Nouveau” en France.

La fontaine localisée devant l’église Saint-Pierre et Saint-Paul a été baptisée par son auteur “Les Miroirs”. Cette réalisation date de 1999, elle est l’oeuvre de l’artiste Meuséen Partick Hervelin. Au bord du petit bassin rond, elle présente un homme assis qui contemple dans l’eau de celui-ci trois poissons.

 

 

Revenir à la ville