La Fontaine de Gohr
La Fontaine de Gohr
Photos prises en septembre 2007

 

La Fontaine de Gohr de Wattwiller

 

A la fin du mois de décembre 1914, les combats du Vieil-Armand, d’Uffholtz et de la Côte 425 vont arrêter un tracé orienté Nord- Sud qui longe les communes de Wattwiller, d’Uffholtz et de Steinbach.  La ville sert de base stratégique à l’armée allemande pendant la durée des hostilités. La  destruction quasi totale de la cité puisqu’il ne restera que trois ou quatre maisons réparables lors de l’armistice, est liée aux bombardements subis pendant tout le conflit.   Le clocher de l’église va perdre sa toiture au courant du deuxième semestre de l’année 1915. Le corps du clocher résistera malgré les centaines d’obus qui tomberont aux alentours. Wattwiller fut l’un des premiers villages a être évacué en décembre 1914. A leur retour à la fin de la guerre, les habitants ne retrouveront plus que des ruines. Des baraques provisoires seront nécessaires pour y abriter des services ainsi qu’une partie de la population, celle-ci ne verra la fin de la reconstruction qu’au cours des années 1930.

Située à l’angle de la rue de la Victoire et de la rue de la Première Armée, une fontaine  porte le patronyme de la famille Gorh ( héritière de la famille de Wattawiller)  qui occupait le château situé en contrebas de l’église, en partie détruit lors de la Première Guerre Mondiale et reconstruit de  1926 à 1931. La fontaine est composée d’un bassin octogonal cerclé de fer auquel est accolée une colonne de pierre. Elle est aussi la plus ancienne  de la cité, des écrits font mention de sa restauration  dès  1577. A l’origine, son fût était surmonté d’un chapiteau supportant une statue du prince abbé de Murbach, la colonne était gravée  de leurs armes.  Une coupe de fleurs a remplacé la statue détruite lors des bombardements de 1914-1918.

 

Revenir à la ville