La Fontaine Saint-Golven
La Fontaine Saint-Golven
Photos prises en juin 2007

 

 

La Fontaine Saint-Golven de Lanloup

 

Lanloup vient de l’ancien breton “lann” (ermitage) et de Saint-Loup (389-479), évêque de Troyes en 426. Son culte est remplacé deux siècles plus tard dans la paroisse par celui de Saint-Loup de Sens (573-623).

Situés dans un écrin de verdure ombragé, se niche la fontaine et son lavoir. Il n’y a pas de trace écrite concernant cet édifice et un éventuel culte s’y rattachant. La niche n’abrite plus de statue. Dans la commune il existe deux autres lavoirs que la Commission environnement s’efforce de restaurer ainsi que le riche patrimoine, des calvaires, des chapelles, des manoirs et de l’église.

Saint-Golven serait une déformation de Saint-Goulvain. Selon la légende, ses parents auraient fuit la Grande-Bretagne, et seraient arrivés sur une plage appelée aujourd’hui St-Goulvain. Deux fontaines seraient liées à ce Saint, sa mère ne put lui donner naissance qu’après avoir bu l’eau d’une source en Grande-Bretagne, car jusqu’alors elle était stérile. Lors de la naissance de l’enfant une autre source aurait jailli grâce à l’eau dans laquelle les parents auraient lavé le nouveau-né.

Nous remercions Monsieur le Maire de Lanloup  pour le plan de localisation et les informations fournies sur cette fontaine.

 

Revenir à la ville