La Fontaine Saint-Iltud
La Fontaine Saint-Iltud
Photos prises en juin 2006

 

 

La Fontaine Saint-Iltud de Coadout

 

Coadout aurait pour origine le mot breton « coat » (bois) et Saint-Iltud,  enclave de Dol jusqu’en 1729, c’est un démembrement de l’ancienne paroisse  primitive de Bourbriac.  La paroisse de Coadout sous le patronyme « Coatvouët » est mentionnée pour la première fois en 1060 lors d’une donation en faveur de l’abbaye Sainte-Croix. L’église sous le vocable de Saint-Iltud a été érigée au XVIème siècle par les seigneurs du Bois de la Roche, puis reconstruite seconde moitié du XVIIème siècle (1662-1697) et remaniée au XVIIIème siècle.

La fontaine sous le vocable de Saint-Iltud ou Ildut date du XVIIème siècle, le maître d’œuvre en est inconnu. L’édicule se compose d’un bassin rectangulaire au fond duquel arrive la source. Au dos de ce bassin se dresse une pile en partie encaissée dans le talus, à sa base une petite avancée  servait de support à la statue offerte par la famille Le Moal, celle-ci  a été enlevée et déposée dans l’église. Nous ignorons si les eaux de cette fontaine ont des propriétés guérisseuses, son Saint-Protecteur est invoqué pour faire marcher les petits enfants, mais aussi comme protecteur de la volaille.

Saint-Iltud naquit vers le milieu du Vème siècle au pays de Galles. Il choisit le métier des armes, mais à l’incitation de Saint-Cadou, il abandonna tout et choisit la vie monastique. Devenu abbé, il fonda une école monastique et aurait eu parmi ses disciples  Saint-David, Saint-Samson, Saint-Gildas et Saint-Magloir, c’est en leur rendant visite en Armorique qu’il est mort à Dol-de-Bretagne vers 522. Le deuxième dimanche de Juillet se déroule à Coadout  le Pardon en l’honneur de Saint-Iltud, avec la procession amenant les participants à la fontaine éponyme.

 

Revenir à la ville