Histoire de la Fontaine des Dames.

Située à l'angle de la préfecture, elle a été réalisée en 1785 d'après les dessins de l'architecte Claude Joseph Bertrand. Son nom fontaine des Dames lui est donné en souvenir des dames de l'Immaculée Conception qui se trouvaient auparavant en ces lieux.

Les archives municipales indiquent que l'on souhaitait édifier une fontaine telle "une grotte ornée de concrétions pierreuses suspendues comme des glaçons pendant l'hiver....une parfaite imitation de la grotte d'Osselle".

La décoration a été réalisée par le sculpteur Luc François Breton, né à Besançon en 1731 et décédé dans cette même ville en 1800. Parmi ses oeuvres les plus célèbres, la Piéta de l'église St-Pierre de Besançon, l'Ange adorateur du maître-autel de la cathédrale St-Jean de Besançon, un buste du prince Louis de Beauffremont (au Musée du Louvre) et bien sur le décor de la fontaine des Dames.

Lovée dans une niche de pierre, une petite sirène de bronze, datant du 16ème siècle, oeuvre du sculpteur Claude Lullier, décorait à l'origine la fontaine de la cour du palais Granvelle. La sirène est aujourd'hui remplacée par une copie, l'original se trouve au Musée du Temps de Besançon.