Histoire de la Fontaine de Dévotion Saint-Bernard.

Molonia (Creux de Mologne) fut le patronyme de la cité jusque vers la fin du 13ème siècle ou elle changea de nom et s'appela Pralanum. Cette dénomination lui vient de sa situation au milieu d'une longue prairie qui s'étendait en amont et en aval du vallon.

L'abbaye Notre Dame de Prâlon, pour femmes, fut créée en 1149 par la volonté des Ducs de Bourgogne. Les anciennes abbesses, furent particulièrement réticentes à cette Réforme et le retour aux règles de St Benoit. La gestion catastrophique de l'établissement à la fin du XVIIème et au début du XVIIIème, en particulier sous la direction de la dernière abbesse, Mme Charlotte de Bussy Rabutin (1711-1739), la mort d'une religieuse et de deux pensionnaires lors de l'inondation catastrophique de juin 1743, amenèrent à sa dissolution. Celle-ci s'est traduit par la vente du mobilier, la dispersion des soeurs, son rattachement à la cathédrale de Dijon. A la Révolution, les bâtiments innocuppés furent vendus comme Bien National. L'église actuelle constituait la chapelle des moniales. Elle fut construite par Garnier de Sombernon vers 1145 puis a été remodifiée en 1684.

La Fontaine Saint-Bernard, ancienne fontaine gallo-romaine est mentionnée pour la première fois en 1483. Selon la tradition, au cours de l'une de ses visites aux religieuses, Bernard de Clairvaux, empruntant le chemin de Savigny sous Mâlain, assoiffé, planta son bâton en terre. Il en jaillit une source, à laquelle il put se désaltérer. En 1894 la fontaine dont l'eau passait pour guérir la fièvre était en ruine. Elle fut entièrement réédifiée en 1896. Selon la coutume, le 20 août (le jour de la fête du saint), les fidèles buvaient de l'eau dans une tasse de bois qui aurait appartenu à Saint Bernard. L'édifice actuel en pierre calcaire est surmonté d'un buste à l'effigie du Saint, sous lequel est fixée une plaque portant gravée la phrase suivante : Saint-Bernard priez pour nous - 1895. Le jour de la fête du Saint une procession se rend à la fontaine.