Le SAINT DU PETIT PONT


L’histoire de cette statue d’un prêtre, érigée sur un petit pont, depuis des générations, dans un bourg agricole à la frontière d’Alsace-Lorraine tient beaucoup de place dans le coeur des villageois. Elle est toujours là comme protectrice de la commune, malgré toutes les épreuves qui se sont abattues sur la Patrie.
St-Jean Népomuk (Népomucène) est né en Bohême en 1331. Il fait ses études de docteur en droit canonique à l’université de Prague. Il devient chanoine, vicaire général et confesseur de la reine Sophie. Le roi Wenceslas était un mauvais prince, des pensées perverses le rendaient jaloux. St-Jean, tenu par le secret de la confession, ne cédait pas aux pressions du roi, même sous la menace.
Le roi le fit mettre au cachot, torturé, les flancs brûlés avec des torches. Pendant le nuit pour en finir avec lui, mains et pieds liés il fut jeté dans la Moldau, par-dessus un petit pont, et c’est là qu’il mourut le 16 mai 1393. Des rayons apparaissaient autour de sa dépouille. Les chanoines lui firent une sépulture à St-Verts-Dom de Prague. St-Jean Népomuk est invoqué contre les dangers de l’eau et les divulgations de secrets.
La statue de Rahling date de 1901, la précédente ayant été le 13 septembre 1900 maculée par trois soldats allemands prussiens logés chez des habitants pendant trois semaines. Les soldats ayant été reconnus, dénoncés et punis, se vengèrent dans la nuit du 14 au 15 septembre en renversant et brisant la statue. Après dépôt de plainte auprès de la Kreis-Direktion, une enquête fût diligentée. Enfin le Kreis-Direktor, promis que le fisc militaire paierait une nouvelle statue à condition qu’un devis lui soit envoyé. C’est Mr Laroche qui fourni la statue actuelle sortant de la Fonderie du Creusot, Schneider, France. Le 18 octobre 1901, la nouvelle statue est mise en place devant le muret du petit pont et inaugurée en grande pompe. Toute la paroisse assiste à la messe solennelle avec exposition du St-Sacrement. Depuis lors le Saint du Petit Pont veille toujours sur les habitants de Rahling.