Borne Fontaine rue de Grenette
Borne Fontaine rue de Grenette
Photos prises en mai 2009

 

La Fontaine rue de Grenette

 

A côté des fontaines monumentales, se multiplient à partir de 1856, les bornes-fontaines où la ménagère peut s’approvisionner en eau potable et le passant se désaltérer. Ces fontaines simples et discrètes feront, pendant longtemps, partie intégrante du paysage urbain.

En 1854, le conseil communal se préoccupe de capter la source des Balmettes et d’installer douze bornes-fontaines réparties dans la ville. Ces bornes-fontaines en fonte, identiques à celles de Chambéry, sont solidement fixées sur de petits bassins en pierre. L’unique exemplaire existant se trouve rue de Grenette, à l’entrée du passage de l’Ile où elle fournit de l’eau depuis 1856. Toutefois, si le bassin est d’origine, ce n’est pas le cas de la borne qui elle, a été remplacée à plusieurs reprises. Deux éléments la composent, la borne située sur le bassin et, à côté posée sur le sol la borne de puisage. Pour obtenir de l’eau, il faut tourner le gros bouton placé à droite de l’élément qui repose sur le bassin.

L’histoire a retenu que le cabaretier, Claude Gros, s’oppose, en février 1856, à l’installation de la borne-fontaine sous prétexte que le mur de sa boutique contre lequel elle s’appuit est en mauvais état et que ” l’affluence des personnes qui viendront s’approvisionner à la fontaine nuira à son établissement”. Le conseil communal considérant qu’il n’y a pas dans le secteur de meilleur endroit pour placer la borne-fontaine et que le quartier qu’elle doit desservir est l’un des plus populeux de la ville, rejette ce recours.

Nous remercions Monsieur Copel de l’Office du tourisme d’Annecy pour les copies d’une partie du livre “l’eau dans la ville ” et du bulletin municipal de Septembre 1988, qu’il nous a aimablement fait parvenir et dont l’historique de cette fontaine est extrait.

Revenir à la ville