La Fontaine de la Chapelle Burgaud
La Fontaine de la Chapelle Burgaud
Photos prises en mars 2011

 

 

La Fontaine de la Chapelle Burgaud de Grand-Champ

 

Au lieu-dit “Burgo” se situe une chapelle sous le vocable de Notre-Dame de Burgo. C’est sous l’impulsion de Cyprienne de Rohan Pouldu, dame de Kermainguy que cette chapelle fut édifiée entre 1520 et 1540. Implantée au cœur des Landes, jadis c’était la plus belle et la plus grande de la paroisse avec ses 32 mètres de longueur et 7 mètres de largeur (elle pouvait accueillir jusqu’à 1300 personnes). Le décor est de style gothique flamboyant.

Malheureusement ce splendide édifice subit des dégradations, particulièrement en 1880 il fut saccagé par des soldats basés au camp militaire de Meucon. En 1924, la chapelle subit encore des violences, les statues furent mutilées et les boiseries brûlées, afin de protéger les éléments restant, le recteur la vida de son contenu. Le coup de grâce lui fut porté en 1931, lorsque la tour s’effondra entraînant la ruine de toute la partie haute. Il ne reste plus que la courte nef et une partie des murs du transept et du chœur, la chapelle a perdu sa forme de croix latine. Il n’est plus possible de visiter la partie encore couverte de l’édifice. Toutefois le Pardon est célébré dans la chapelle tous les 15 août avec procession depuis la superbe fontaine 500 m en contrebas, près du village de Locmeren des Prés.

Lorsque l’on vient du village de Locmeren des Prés, avant d’emprunter le chemin qui mène à la chapelle, on aperçoit sur la gauche, au centre d’un enclos une fontaine monumentale. Elle présente un pignon triangulaire pentu et des colonnes en applique. Des sculptures ornent la façade. Cet édifice date de 1573 , il est l’œuvre de Louis Carteron maître maçon ou tailleur de pierres. Une inscription en latin était gravée, elle est en partie effacée, mais a été traduite ainsi : “Ô Bienheureuse Marie, fontaine scellée, fontaine de miséricorde, fontaine de piété et de justice. Carteron a réalisé cet ouvrage au temps où François Madec était procureur”. Le bâtiment en pierre qui jouxte la fontaine est une station de pompage d’eau potable, eu égard à sa proximité avec le bel édifice sa construction devait répondre à certaines contraintes.

 

 

Revenir à la ville