La Fontaine de la Laitière
La Fontaine de la Laitière
Photos prises en mai 2010

 

 

La Fontaine de la Laitière de Saint-Lô

 

C’est en 1887 qu’Arthur LE DUC, artiste originaire de Torigni-sur-Vire (entre Saint-Lô et Vire) présentait à Paris, le plâtre de la Laitière Normande. La vision de cette femme marquée par le travail difficile de la terre, sa canne sur l’épaule, avait ému le sculpteur. De cette émotion naquit un chef d’œuvre qui, quelques années plus tard, transformé en statue de bronze, arrivait à Saint-Lô.

Jusqu’en 1921, posée sur un socle rond, entourée d’un bassin également circulaire, elle décora la Place Beaux Regards, avant d’être remplacée par la statue du Poilu de 14-18. On installa La Laitière un peu plus loin, dans le square Beaux Regards, sur un autre socle. Elle y demeura jusqu’au 8 février 1942. Ce jour là, en dépit des démarches et protestations des élus et esthètes locaux, elle fut déboulonnée par l’occupant pour être fondue.

Après 1944, ce sont les années de reconstruction, pour redonner un toit aux sinistrés et refaire la cité. Les anciens se souvenant du Saint-Lô d’autrefois évoquaient leur Laitière. On savait qu’il existait des reproductions, mais pas de moyens financiers pour en refaire une. En janvier 1984, André LEPLANQUAIS aidé de ses amis et des dons des Saint-Lôis fait reproduire l’œuvre par le sculpteur Louis Derbré, Elle se dresse en plein coeur de ville, place du Général de Gaulle.

Revenir à la ville