La Fontaine Place Charles De Gaulle
La Fontaine Place Charles De Gaulle
Photos prises en mai 2012

 

 

La Fontaine Place Charles De Gaulle de Nogent

 

L’introduction de la coutellerie dans la région remonte au XVIème siècle. A partir de la seconde moitié du XIXème siècle l’activité artisanale coutelière connait une évolution, à partir de cette époque des entreprises se créent et vont se spécialiser pour aboutir avec le temps aux activités actuelles: estampage, usinage, coutellerie, matériel chirurgical et outillage à main. Le territoire de la Haute-Marne s’est couvert d’établissements métallurgiques, grâce à ses matières premières, le minerai de fer, l’eau, le bois, mais aussi le sable et ce depuis 25 siècles. Des vestiges découverts sur le territoire attestent du traitement du fer 500 ans avant notre ère. Vers 1830, afin de se diversifier, elle s’engage dans une véritable reconversion : celle de la fonte d’art. Parmi les réalisations les plus connues figurent les fontaines “Wallace”, les statues qui trônent dans les principales villes du département, les ferronneries «Art Nouveau» de Guimard : les entrées des bouches du métro parisien et les lampadaires des Champs-Élysées.

L’Hôtel de Ville de Nogent a été édifié en 1830, la partie centrale est surmontée d’un beffroi qui sonnait les heures et pouvait donner l’alarme. De part et d’autre, deux ailes latérales offraient des halles pour le marché qui se tenait les mardis et jeudis sur la place. La partie gauche accueille aujourd’hui l’Office du Tourisme et la partie droite est occupée par des services municipaux.

Au centre de l’espace se dresse une magnifique et grandiose fontaine conçue par l’artiste Chaumontais Girardin, elle date de 1844. Au centre d’un bassin octogonal en pierre, une pile carrée accueille un réceptacle en fonte de même forme, chaque angle est agrémenté d’un poisson et les parois s’ornent des figures humaines couronnées de lauriers. Du centre s’élève une colonne, enrichie de têtes de poissons, sur laquelle deux vasques ouvragées ont été disposées. L’ensemble finement travaillé est une très belle représentation du talent des Fondeurs d’Art Haumarnais. Cet édifice installé sur un circuit d’eau fermé, nécessite un entretien régulier afin d’éliminer le calcaire qui se dépose à sa surface et dans ses canalisations.

Nous remercions Madame E. Robert-Dehault et Monsieur P.Savouret, pour leurs recherches sur cette fontaine et les informations qu’il nous ont aimablement transmises.

Revenir à la ville