La Fontaine de Licourté
La Fontaine de Licourté
Photos prises en septembre 2014

 

La Fontaine de Licouté de Frespech

 

Les traces les plus anciennes de Frespech remontent aux alentours du Xème siècle ou XIIème siècle avec la fondation d’une bâtisse médiévale. L’origine étymologique de la commune présente trois hypothèses dont aucune d’elles n’est vraiment certaine. Les premiers seigneurs connus à Frespech au XIIIème siècle sont ceux de la famille de Durfort. Fin du XIVème début du XVème le château passe à la famille Montferrand, en 1681 la propriété est achetée par le duc de Roquelaur, puis en 1707 par Jean de Raignac, les Raignac y seront seigneurs jusqu’à la condamnation à mort par le tribunal révolutionnaire de Bordeaux de Gaston-Jean-Baptiste-Joseph de Raignac, conseiller grand audiencier au parlement de Bordeaux, la sentence a été aussitôt exécuté. Le château est vendu comme bien national à M. Durand de Carabelles, maire de Frespech. Dans les années 1848 le Maire de la commune désirant un bel escalier pour sa résidence, décide de faire démolir l’escalier monumental en pierre qui était situé dans le donjon, ce qui eu pour conséquence la chute du « dôme du château qui s’élevait au milieu de l’édifice ».

La fontaine dite de Licouté, du nom du lieu-dit figurant sur l’ancien cadastre, a été réalisée au XIXème siècle. Un haut mur de soutènement protège l’arrivée de la source, dont un regard à porte métallique permet de visionner le niveau. Le déversoir, entouré de mousse, délivre son eau dans une grande auge servant d’abreuvoir, celle-ci alimente directement le lavoir à ciel ouvert qui complète l’ensemble, inscrit à l’Inventaire Général du Patrimoine depuis 2007. Le site est agréable et bien entretenu

 

 

 

 

Revenir à la ville