La Fontaine des Bancs
La Fontaine des Bancs
Photos prises en avril 2006

 

La Fontaine des Bancs d’Exoudun

 

Datant du Moyen-Age la fontaine des Bains, au village de Bagnault rattaché à la commune d’Exoudun, est devenue avec le temps la fontaine des Bancs. Elle  était située à proximité des hôtelleries du Cheval Blanc, de la Coupe d’Or et de l’Ecu. Le bourg était un lieu d’échange entre  les marchands du fameux minot de Bagnault  (blé dur réputé de la région) et ceux ramenant le sel de l’Aunis. Ces commerçants s’installaient sur des bancs près de cette fontaine, d’où son patronyme, pour y déguster la fameuse fouace  dont parle Rabelais. Celle-ci prend son origine à Bagnault au milieu des minoteries, elle est composée  de froment (minot), de sel, d’eau et d’ un élément secret seul connu des professionnels. Il s’agit d’une sorte de brioche en forme de galette, cuite autrefois sous la cendre dans le foyer d’où son patronyme.  Aujourd’hui seul une pâtisserie de la Mothe Saint-Héray la confectionne encore.

Cette fontaine en contrebas de la route est accessible par six ou sept marches, elle sourd à gauche, au bas du mur de soutènement dans une cavité. Son trop plein  se déverse dans l’ancien collecteur médiéval qui passe à proximité. Celui-ci moitié souterrain, moitié à l’aire libre, draine le ruisseau des Accourants et se jette un peu plus loin dans la Sèvre Niortaise.

Nous remercions Monsieur le Maire d’Exoudun pour toute la documentation qu’il nous a aimablement fournie.

Voir l’origine de Bagnault.

Revenir à la ville