La Fontaine Piquerelle
La Fontaine Piquerelle
Photos prises en août 2007

 

La Fontaine Piquerelle de Guéret

 

La fondation de Guéret remonte au 7ème siècle. C’est un ermite, le moine Paradulphe (St-Pardoux) pratiquant l’imposition des mains (thaumaturge) qui fonda, près d’un point d’eau, avec l’aide du comte de Lantaire, un monastère. Autour s’éleva un village qui fut rasé par les Normands au 9ème siècle. En 1514, la ville devint capitale de la Haute-Marche, et sa vocation de siège administratif fut confirmée en 1790 lorsque la ville fut choisie comme chef lieu du département.

Sur la place Piquerelle, au bas de la place du Marché, en 1859, est installée une nouvelle fontaine. Elle a succédé à une autre qui n’avait pas changé depuis 11 siècles. M. Bonnafoux en parle en ces termes : “C’était un puits peu profond ou plutôt un réservoir presque carré en pierre brute, s’alimentant avec l’eau fort abondante de deux sources se trouvant à côté”. La légende dit que pour être un vrai guérétois, il fallait avoir été baptisé à l’eau de la fontaine Piquerelle.

Le sujet en bronze qui ornait le sommet de l’édifice et qui représentait un chérubin tenant un poisson a été volé en 1990. Un nouveau chérubin a été installé, et soutien une coupe de laquelle s’échappe une cascade d’eau. Lors de notre passage, en raison de travaux à proximité, la fontaine était arrêtée.

Nous remercions l’Office du Tourisme de la ville de Guéret, pour la documentation aimablement fournie.

Revenir à la ville