La Fontaine Place du Champ de Mars
La Fontaine Place du Champ de Mars
Photos prises en juin 2015

 

 

La Fontaine Place du Champ de Mars de Nyons

 

Les romains sont à l’origine de l’implantation d’établissements agricoles. Sur la voie romaine reliant Vaison à Luc est implanté le petit bourg de Noiomagus la capitale de la tribu Voconce des Noiomagenses. Vers le Xème siècle s’installe un système féodal, Nyons fait alors partie du royaume de Bourgogne rattaché à l’Empire germanique. Au XIVème les seigneurs locaux passent sous l’autorité des Dauphins du Viennois. En 1349 la Province du Dauphiné est achetée par la France. Nyons devient une importante place forte protestante lors des guerres de religion, mais la révocation de l’Edit de Nantes entraine l’immigration de nombre de ses habitants. C’est au XIXème siècle que la ville se développe, de nouvelles routes sont ouvertes et le cour de l’ Eygues est endigué. Aujourd’hui sur les flans des coteaux poussent des oliviers, on y récolte « L’olive Noire de Nyons » qui depuis une vingtaine d’années bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée.

Au XIXème siècle il existait au sein de l’agglomération un site dédié au jeu de paume. En 1824 la municipalité acquiert l’emplacement que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de place du Champ de Mars ou place de la Libération. En 1871 une très belle fontaine monumentale y est édifiée. Elle a été réalisée en pierre de taille de Chomérac, cette dernière est extrêmement résistante, se taille bien et se prête au polissage, ce qui lui vaut l’appellation de « marbre » qu’on lui donne couramment. Au centre du bassin octogonal s’élève une imposante structure, au dessus le laquelle une colonne supporte deux vasques. Sur la partie la plus importante de l’édifice des petites coupes sont incluses dans des niches, entre ces dernières des bornes assurent la distribution de l’eau vers le bassin de base.

Revenir à la ville