La Fontaine Saint-Caprais
La Fontaine Saint-Caprais
Photos prises en mars 2009

 

 

La Fontaine Saint-Caprais d’Yvoy-le-Marron

 

La fondation d’Yvoy-le-Marron par les Gallo-Romains, remonte environ à 200 ans, la cité s’appelait alors Ivedium. C’est au 6ème siècle que les habitants dédièrent leur église à Saint-Caprais. A la Révolution le village prit le nom d’Yvoy-le-Galeux,probablement en relation avec la fontaine dont les eaux étaient sensées guérir les personnes atteintes de cette maladie. C’est en 1841, que Louis-Philippe signa une ordonnance donnant son nom actuel à la commune, en raison des nombreux châtaigniers de la région.

La fontaine sous le vocable de Saint-Caprais surgit dans un enclos en fer forgé, près du village, le lieu est signalé par une croix elle aussi implantée dans un enclos et située à quelques mètres de la source. Jusqu’en 1850 s’y déroulait un pèlerinage et une procession. Pour se guérir de la gale,après avoir fait une neuvaine à l’église, on allait se laver à la fontaine et l’on emportait de l’eau. Vers 1844 on y prenait encore des bains. Les galeux et la foi en la source ont diminué avec le temps. D’après le grand livre des Saints, il y a deux St-Caprais. Lequel des deux Saints soignait la gale à Yvoy?

Louis de Saussaye écrit dans son journal en 1830 : “Les traces du culte des eaux aux temps antiques subsistent encore dans la vénération que l’on a pour la fontaine Saint-Caprais qui surgit près du village et dans les eaux de laquelle on trouve un remède assuré, dit-on, contre la gale, en s’y plongeant et en y puisant pour boire habituellement……le curé actuel ne croit pas aux vertus de la source et n’en recommande pas l’usage, il le défend même, m’a-t-on dit, au grand scandale des gens du pays. Cette croyance que Saint-Caprais peut guérir la gale doit tenir à quelque circonstance de sa légende que j’ignore et on ne sait presque rien sur le patron d’Yvoy qui passe pour avoir été abbé de Lérins vers le commencement du 5ème siècle”.

Revenir à la ville