La Fontaine Saint-Laurent
La Fontaine Saint-Laurent
Photos prises en mai 2011

 

 

La Fontaine Saint-Laurent de Quetteville

 

Quetteville ce nom viendrait de l’association de “ketill” (terme scandinave) et de “villa” (terme latin). Ketillvilla signifierait “domaine rural”. On trouve trace de la cité à partir du 10ème siècle lorsque les Vikings conquièrent la Normandie. Après la christianisation de ce peuple au XIème siècle une église est érigée dans le village. En 1668, la cité prend le nom de Saint-Laurent de Quetteville en référence à la source du Bourg réputée pour ces vertus curatives. C’est en 1862, que l’important tunnel permettant le passage du chemin de fer, est inauguré. Pendant quatre ans, durant la Seconde Guerre Mondiale, ledit tunnel est occupé par les allemands. A l’approche des Alliés, ils y cachent deux canons, qui seront détruits lors du bombardement du site le 18 août 1944. Le tunnel sera ensuite reconstruit, aujourd’hui il n’est plus utilisé, mais est encore visible au milieu de la végétation.

Au fond d’un chemin goudronné, parmi  les arbres, coule une source sous le patronage de Saint-Laurent. Une eau claire et fraîche s’échappe d’une buse située au pied du mur retenant la butte. Un lavoir a été installé dans le prolongement de la fontaine dont les eaux auraient la particularité de guérir l’eczéma et les maladies de peau. Des pèlerins viennent encore si approvisionner, ensuite certains demandent la clé de l’église afin de mettre un cierge ou de laisser de l’argent dans le tronc pour faire dire une messe. Dans le petit édicule de forme bizarre, situé à proximité du lavoir, coulait autrefois une autre petite source maintenant tarie, mais qui ne semblait pas avoir de propriété particulières.

Chaque année au mois d’août, la commune fête son saint patron, Saint Laurent, à cette occasion une cérémonie est organisée et l’on procède à la bénédiction de l’eau de la fontaine.

Nous remercions Monsieur le Maire de Quetteville, pour les informations qu’il nous a aimablement transmises concernant cette fontaine.

Revenir à la ville