La Source de la Brenne
La Source de la Brenne
Photos prises en septembre 2011

 

 

La Source de la Brenne de Sombernon

Sombernon est un petit village, dont le titre de bourg a été attribué au XVIIème siècle. Il est bâti sur une arrête rocheuse et situé sur la ligne de partage des eaux des bassins de la Seine et de la Saône. Anciennement sur ce territoire, il existait un château dont il ne reste qu’un mur de soutènement, il fut détruit en 1439 par une bande d’écorcheurs. Un autre château fut construit au XVIIème siècle, puis démantelé dans les siècles suivants. L’église du XIIIème siècle fut d’abord placée sous le vocable de Saint-Maclou, puis à partir de 1636 sous celui de la Nativité de la Vierge.

La source de la Brenne entourée d’un petit muret est protégée par une lourde plaque en béton, elle ne fait surface qu’après son entrée dans le lavoir. Le bâtiment est doté d’une belle architecture avec ses ouvertures en arcade. Après son passage dans le grand bassin rectangulaire au fond sablonneux, elle ressort sous le mur du bâtiment pour aller rejoindre  l’Armençon entre Montbard et Buffon, à plusieurs dizaines de kilomètres du confluent de l’Armençon avec l’Yonne. La Brenne alimente le réservoir de Grosbois en Montagne, grande retenue artificielle servant à approvisionner en eau le canal de Bourgogne mais également à l’alimentation en eau potable, elle passe à proximité du site d’Alésia.

 

Revenir à la ville