Le Grand et le Petit Goul
Le Grand et le Petit Goul
Photos prises en juin 2015

 

 

 

Le Grand et le Petit Goul de Bourg-Saint-Andéol

 

Le Vallon de la Tourne, ancien quartier artisanal alimenté par la rivière Tourne est situé dans un écrin de verdure et classé depuis 1934 site pittoresque. Ce vallon compte deux grands bassins le Grand et le Petit Goul, ce sont deux fontaines vauclusiennes. Au pied du viaduc un mystérieux entonnoir : le Grand Goul, gouffre très profond n’a livré qu’une partie de ses secrets, régulièrement les plongeurs procèdent à son exploration afin de connaître au long des galeries étroites ses origines. En longeant la parois vers le Petit Goul, apparaît sculpté à 2,30 mètres du sol, le bas-relief du dieu Mithra. Il daterait des IIème et IIIème siècle et constituait vraisemblablement le fond d’un ancien temple romain (mithraeum) qui se serait étendu jusqu’à la rivière, l’emplacement d’un toit est encore visible au-dessus de l’auvent. Le mithraïsme serait né en Perse vers le IIème siècle, il s’est répandu dans l’empire romain, particulièrement dans les villes et les garnisons. Cette religion ne s’adressait qu’aux hommes et attirait surtout les militaires et les fonctionnaires impériaux, elle faisait partie intégrante du panthéon romain puisque les cultes de Mithra et de l’empereur étaient associés.

 

L’interprétation du bas relief nous est fournie sur un panneau installé au pied de la roche :

«  On voit le jeune Dieu enfonçant le poignard dans le cou d’un taureau. Par ce sacrifice, il assure le salut du monde menacé par les forces du mal, représentées ici par le serpent et le scorpion. De l’animal jaillit une vie nouvelle, illustrée par l’épi de blé que l’on distingue à l’extrémité de la queue du Taureau. Le soleil et la lune à l’extérieur de la scène donnent une dimension cosmique au sacrifice. »

Sur le bas relief figure également une cartouche portant la mention suivante :

« MINIBUS AUGUSTORUM

DEUM INVICTOM

TITUS AURELIUS DE SUA PECUNIA FECIT » ;

qui a été traduite ainsi :

 

« Au minima des Augustes

Titus Aurelius….. a fait faire

Cette image du Dieu invincible

A ses propres frais ».

 

En 1880, lors de la construction du chemin de fer, la destruction de ce bas-relief était envisagée, mais un Bourguésans l’Abbé Paradis, s’y opposa fermement et le monument fut classé Monument historique en 1927.

A proximité de la représentation du Dieu Mithra, jaillit près d’une ancienne tannerie, sous une grotte le Petit Goul qui forme avec le Grand Goul la rivière Tourne qui va se jeter dans le Rhône après un parcours de 800 mètres. Cette fontaine vauclusienne du Petit Goul fait également l’objet de reconnaissances souterraines afin d’en déterminer l’origine. Les explorations de ces deux sources vauclusiennes constituent d’authentiques records de plongée (220 mètres à ce jour).

 

Revenir à la ville