Les Fontaines de la Halle
Les Fontaines de la Halle
Photos prises en septembre 2013

 

 

Les Fontaines de la Halle de Fleurance

 

Fondée en 1272 par Géraud de Cazaubon et Eustache de Beaumarchais, la bastide de Fleurance était la capitale du Comté de Gaure, ses créateurs pour lui donner son patronyme ont été inspirés par la ville de Florence en Toscane. L’église Saint-Laurent qui a nécessité un siècle pour son édification débutée en 1274, est le seul témoin de la fondation de la cité gersoise. A partir du XVIIIème et XIX siècle les industries de la tuilerie, de la distillerie, de la plume à écrire et de la chaussure assurent à la ville une embellie économique, les remparts sont démolis en 1777, et la halle de bois du Moyen-Âge détruite par un incendie en 1833 est remplacée par une nouvelle, dont les 60 piliers carrés en pierre soutiennent un étage qui abrite la mairie. L’espace central est surplombé d’une coursive qui dessert les divers services municipaux. Sous les armoiries de la ville, sont exposées, d’un côté une bombarde, de l’autre une couleuvrine. La devise de la bastide est la suivante : « Fleurance a fleuri, fleurit et fleurira toujours ».

Au XIXème siècle, Adolphe Cadéot souhaite embellir la halle et propose l’installation d’une statue à chaque angle de l’édifice. Quatre fontaines sont alors édifiées, et chacune d’elle accueille, sur une vasque reposant sur une pile, une statue de 1,75 mètres de haut en fonte bronzée. Elles sont inspirées des modèles du sculpteur Carrier-Belleuse et ont été fondues par Durenne dans son atelier de Sommevoir en Haute-Marne. Ces statues sont la représentation des quatre saisons, on peut ainsi admirer l’Hiver, le Printemps, l’Été et l’Automne. Le long de chaque bassin une borne en fonte permettait aux habitants de venir s’approvisionner. La robinetterie a été modifiée, mais aujourd’hui encore ces points d’eau permettent à tout un chacun de se désaltérer.

Revenir à la ville